• Visiter ma ville "Marmande"

    Toutes les photos et extraits de textes prélevés sur le net pour les besoins de ce blog,

    restent l'entière proprièté de leurs auteurs et seront retirés sur simple demande

    dans les commentaires : "maspeinture.eklablog.com"

     

  • Salon Art et peinture 2019

    40ème édition  

    du 2 au 23 Octobre

    A Voir  : une ancienne toile "Evasion" puis, "des billes" et " promenade dans la bulle"

    Tonneins 47

     

        Tonneins 47           Tonneins 47


    1 commentaire
  • L’image contient peut-être : plein air

    La place du marché, la bibliothèque médiatèque, le tribunal , la place de la mairie


    votre commentaire
  • Tomate de Marmande

    aquarelle de 2015

    Pourquoi la tomate à Marmande ? : C'est après l'épidémie du phylloxéra, en 1863, qui toucha les vignobles, que les cultivateurs se reconvertirent dans la tomate en lui donnant ses lettres de noblesse ! Ici elle est devenue la "Pomme d'amour"...

    La tomate est originaire des régions andines côtières du nord-ouest de l'Amérique du Sud (Colombie, Équateur, Pérou, nord du Chili). C'est en effet seulement dans ces régions qu'on a retrouvé des plantes spontanées de diverses espèces, notamment Solanum lycopersicum cerasiforme, la tomate cerise. Elle fut introduite en Europe au début du XVIe siècle par les Espagnols, d'abord en Espagne, puis en Italie.

    La plante étant de la même famille que la belladone, plante indigène en Europe connue pour sa toxicité, ses fruits ne furent pas considérés comme comestibles, mais utiles en médecine. L'introduction en France fut lente. En 1600, Olivier de Serres, un des premiers agronomes français, classe la tomate parmi les plantes d'ornement. Voici ce qu'il écrivait : " Les pommes d'amour, de merveille, et dorées, demandent commun terroir et traitement, comme aussi communément, servent-elles à couvrir cabinets et tonnelles, grimpants gaiement par dessus, s'agrafant fermement aux appuis. La diversité de leur feuillage, rend le lieu auquel l'on les assemble, fort plaisant : et de bonne grâce, les gentils fruits que ces plantes produisent, pendant parmi leur ramure..."

    La culture de la tomate fait appel à diverses techniques : culture en plein champ, sous abri léger, en serre, culture hydroponique... dans le cadre de deux filières distinctes : la tomate de marché, pour la consommation en frais, et la tomate d'industrie pour la transformation (conserves, surgelés, plats cuisinés...). Elle est également très cultivée dans les jardins potagers des particuliers et est répandue dans toutes les régions du globe.

     Les bienfaits de la tomate : Composée de près de 95 % d'eau, la tomate est idéale pour garder la ligne. De plus, elle présente un faible apport calorique (15 kcal/100 g) et favorise l'élimination des toxines.

    Valeurs nutritionnelles pour 100 g :

    • Protides 0,80 g
    • Glucides 2,80 g
    • Lipides 0,10 g
    • Calories 15 kcal

    Elle est une excellente source :

    • De vitamine C (18 mg/100 g)
    • De provitamine A ou carotène (0,6 mg/100 g)
    • De vitamine E (1 mg/100 g) aux vertus anti-oxydantes, qui stimulent les défenses de l'organisme.
    • De minéraux et oligo-éléments, notamment en potassium (226 mg/100 g), qui contribue au bon fonctionnement rénal.
    • Sa teneur en phosphore, calcium et magnésium est aussi intéressante.
    •  Sa peau et ses graines contiennent des fibres (1,2 g/100 g) qui stimulent le transit intestinal.

    Enfin, n'hésitez pas à consommer la tomate en début de repas pour profiter de ses vertus apéritives. En effet, sa note acidulée stimule les sécrétions digestives et prépare à la bonne assimilation du repas.

    copie-de-tomates-rondes.jpg

     aquarelle


    2 commentaires
  • L'église et son cloitre  Gothique "Notre-Dame de Garonne"  à Marmande Lot & Garonne 47

     cloitre.jpg  

    Adossé au flanc sud de l’église gothique, le cloître, dont il ne reste que deux galeries, possède un fin décor sculpté de style renaissance française. Selon une épigraphe, l’ensemble est daté de 1540. Le décor est très élégant et varié.

    jardin-eglise.jpeg Image associée

     le jardin d'art topiaire qui a recu la label "jardin remarquable"

    images-cloitre.jpeg
    vue d'ensemble jardin et cloître

    L'entrée avec sa rosace et son superbe orgue néogothique du 19ème siècle 

    marmande-orgue.jpg .  la nef

     L’Eglise Notre-Dame ce bel édifice gothique rayonnant a été élevé durant les guerres franco-anglaises des 14ème et 15ème siècles.

    A l’intérieur, l’élévation de la nef est caractéristique du gothique avec ses grands arcs brisés, son triforium (galerie d’entretien) et ses fenêtres hautes. 

    allees-de-l-eglise.jpg  

    le portail glise notre dame     le portail à 2entrées

     le clocher 

    L’église présentait à l’origine un clocher constitué d’une belle flèche gothique surmontée d’un coq en cuivre du début du XVIe siècle. En 1672, les consuls de Marmande y déposèrent les réserves de poudre de la ville. La foudre frappa la flèche qui explosa, causant d’importants dégâts au chœur du bâtiment et pulvérisant le clocher primitif. Reconstruit quelques années plus tard, le clocher présente depuis une couverture en forme de comtoise. Aujourd’hui, seul le coq en cuivre subsiste de l’ensemble d’origine. L'église fut régulièrement frappé par la foudre lors des siècles suivants et le clocher fut plusieurs fois restauré et remonté.  

     


    2 commentaires
  • La plus célèbre :  Marmande et ses statues  Marmande et ses statues 

    Ferline Giraudeau : Petite statue en bronze située devant le mairie, sculptée par Jacques Coquillay représentant Ferline Giraudeau avec dans sa main droite "la pomme d'amour" son histoire "http://avecdupapier.e-monsite.com"

     

    Marmande Mam.jpg

      L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel et plein air 

    Le monument aux morts est situé place du 11-novembre, face à la  gare , Sculpture de Raoul Lamourdedieu

     *

     Sur les boulevards : Sculpture de Jean-Baptiste Antoine Champeil (1866 - 1913), 

    "L'été de la vie"

     

    statue marmandeLe printemps de la vie



      

       Dans le jardin de l'église

     *

    "Le devoir civique" "d'Antoine Bourlange" devant le tribunal

    L’image contient peut-être : 1 personne, debout, ciel, nuage, arbre et plein air

      


     

     

     

     

     

     

    Le tympan portail d'entrée de l'église et la statue au dessus du trumeau


    Résultat de recherche d'images pour

     

     

     

     

     

     

      La mise au tombeau (église)  

      à voir dans le cimetière

     

    Résultat de recherche d'images pour "statue à Marmande"

     "La porte du temps" sculpture de Jean-Pierre Dall'anese, mise en place pour célébrer l'entrée de Marmande dans le 21ème siècle.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique